A l'ouest, du nouveau

Accueil » Uncategorized » Oh, oh, odeur de gaz depuis Rouen !

Oh, oh, odeur de gaz depuis Rouen !

Sur Twitter

Articles

janvier 2013
L M M J V S D
    Fév »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Mes tweets

Publicités

Image

Photo : http://www.lubrizol.fr

Ça sentait le gaz, lundi soir, dans la nuit et mardi matin sur toute la Normandie et l’Ile-de-France. En cause : une fuite dans une usine normande qui fabrique des composants pour lubrifiants automobiles.
« Suite à une alarme, à 8h, lundi 21 janvier, Lubrizol Rouen a détecté une instabilité sur une de ses spécialités chimiques », expliquait la préfecture de Seine-Maritime lundi soir. Une instabilité qui est à l’origine de dégagements d’odeurs d’abord perceptibles à proximité du site de l’entreprise, situé Quai de France, à Rouen, puis sur les Yvelines vers 0 h 30, Paris vers 2 h et même le Val de Marne vers 4 h du matin. Une odeur, « bien qu’incommodante, qui n’a pas de caractère toxique», ajoutait le communiqué de la préfecture rouennaise. Mais de nombreux internautes de Normandie et d’Ile-de-France se sont plaints d’odeurs insupportables provoquant des irritations (www.76actu.fr).
Selon un pompier, contacté par 76actu.fr, l’odeur, qui provoque chez certains riverains des maux de têtes, des irritations oculaires et des nausées, proviendrait du mercaptan, appelé aussi thiol, « permettant notamment d’ajouter une odeur au gaz de ville, naturellement inodore ». Les thiols sont utilisés notamment pour fabriquer des boules puantes.
« Pas de caractère toxique »
« Les moyens sont mis en oeuvre par l’entreprise pour neutraliser ce phénomène. Cette neutralisation s’effectue par un processus lent d’ajout de réactif, ce qui va entraîner la persistance d’odeurs de gaz jusqu’en milieu de nuit », indiquait la préfecture de Seine-Maritime. En réalité, les odeurs étaient encore perceptibles mardi matin.
« Les émissions d’odeurs ne comportent aucun risque de toxicité, cependant, le produit concerné possède la même odeur que le gaz de ville. Les habitants sont donc appelés à rester vigilants, afin que de réelles fuites de gaz ne restent pas masquées, poursuivait la préfecture. Les mesures réalisées ont révélé un seuil de concentration du gaz très faible. Cependant, le seuil olfactif est très bas, ce qui explique la gêne ressentie par un grand nombre de personnes ».
900 appels aux pompiers du 78
Le standard du Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS) de Seine-Maritime a été saturé à cause des appels concernant ces odeurs. Idem dans les Yvelines, comme on pouvait le lire mardi matin sur les pages Facebook de Toutes les Nouvelles de Versailles et du Courrier des Yvelines : « Ca sent le gaz à Versailles ! Cette nuit, vers minuit, le 17 a reçu près de 900 appels signalant tous une forte odeur de gaz à Versailles… et sur tout le département. Renseignements pris auprès des pompiers, cela provenait de l’usine Lubrizol située à côté de Rouen ».
De son côté, la préfecture des Yvelines a publié un communiqué mardi matin : « Compte tenu de l’absence de danger, la Préfecture demande aux Yvelinois, de ne pas joindre les services d’urgence, afin de ne pas saturer les lignes de secours et de rester vigilants cependant s’ils ressentent ces odeurs, afin que les réelles fuites de gaz puissent être détectées ».
O.B. avec http://www.76actu.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Archives

Pour acheter Le Trésor de Saint-Denis

Acheter
%d blogueurs aiment cette page :