A l'ouest, du nouveau

Accueil » Presse » RER Eole, métro circulaire : ça urge pour les Yvelines !

RER Eole, métro circulaire : ça urge pour les Yvelines !

Sur Twitter

Articles

février 2013
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  

Mes tweets

Publicités

Grand Paris plan metro

Les élus des Yvelines ont accentué la semaine dernière leur lobbying pour améliorer les transports en commun dans le département.
Première étape : mardi 29 janvier, le président du conseil général Alain Schmitz, le député-maire de Versailles François de Mazières et les deux présidents des Chambres de commerce et d’industrie des Yvelines (Gérard Bachelier) et de Paris-Ile-de-France (Pierre-Antoine Gailly) écrivaient à Jean-Marc Ayrault à propos du métro circulaire projeté par Nicolas Sarkozy dans le cadre du Grand Paris. À quinze jours des arbitrages du nouveau Premier ministre dans ce dossier, les deux élus yvelinois et les deux représentants des organismes consulaires réclament un métro circulaire «plus léger» (donc moins coûteux), mais le plus rapidement possible.
« Pas de report en 2030 ! »
Le tronçon du Grand Paris Express prévu entre Versailles et le plateau de Saclay « ne saurait être une infrastructure lourde et enterrée, trop coûteuse et inadaptée », conviennent les Yvelinois. Ils préconisent à la place « une solution de type métro léger, beaucoup moins coûteuse, qui doit pouvoir être étudiée dès 2013 ».
Car c’est bien là leur préoccupation majeure : élus et représentants des forces vives du département craignent que le métro express du Grand Paris soit repoussé à 2030 au lieu de 2020 comme cela était initialement prévu lorsque Christian Blanc avait été nommé secrétaire d’État chargé du Développement de la région capitale sous la présidence Sarkozy.
Au-delà de la desserte du plateau de Saclay (dont le développement du pôle de recherche a été décrété «opération d’intérêt national» et dont 60 % du territoire se trouve dans les Yvelines, à Jouy-en-Josas notamment), les quatre signataires de la lettre à Jean-Marc Ayrault mettent en avant la nécessité de réduire les transports routiers dans le département. Dans ce contexte, « la ligne Versailles-Orly apporte une réponse concrète», indiquent-ils.
Déclaration d’utilité publique pour Eole
Deuxième étape : mercredi 30 janvier, à l’occasion des vœux de l’établissement public du Mantois-Seine-Aval (Epamsa), Alain Schmitz a cette fois évoqué le dossier du RER Eole.
Au moment où il évoquait le problème des transports, les dirigeants de l’Epamsa et David Morgant son directeur annonçaient que la déclaration d’utilité publique pour le RER Eole venait d’être votée. « Un décalage d’Eole dans le temps  pénaliserait considérablement notre territoire, avait alerté Alain Schmitz. En matière d’infrastructures, ce que l’on choisit de faire aujourd’hui est réalisé cinq ou dix ans plus tard ». Sur le plan routier, il a évoqué « les projets bien partis comme la tangentielle Ouest, entre Saint-Germain et Achères, la tangentielle Nord (Sartrouville), la D 190 à Carrières-sous-Poissy, la passerelle de circulation douce entre Poissy et Carrières, le pont d’Achères. »
Pour enfoncer le clou, il a souligné que les Yvelines ont « une offre de transports qui reste médiocre. Tous les entrepreneurs nous demandent la même chose : avons-nous des logements ? Quels transports vers Paris? »
O.B., avec M. S.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Archives

Pour acheter Le Trésor de Saint-Denis

Acheter
%d blogueurs aiment cette page :