A l'ouest, du nouveau

Accueil » Presse » Beckham au Camp des Loges : ouvrez les yeux, fermez le ban ! ou… patientez

Beckham au Camp des Loges : ouvrez les yeux, fermez le ban ! ou… patientez

Sur Twitter

Articles

février 2013
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  

Mes tweets

Publicités

20130216_9_1

« C’est le nouveau PSG »… soupire le vigile qui applique les consignes. « Avant, le public pouvait voir les joueurs sur le parking, mais depuis quelques mois, c’est fini. Le club entre dans une autre dimension, c’est plus comme avant… Ils ont même mis une bâche tout autour du terrain pour que les militaires du Camp des Loges ne puissent rien voir de l’entraînement ».

Sous l’ère qatari, il faut montrer plus que patte blanche pour entrevoir ne fût ce qu’une ombre fugace qui monte dans une voiture puissante aux vitres fumées. Le journaliste du Courrier des Yvelines avait pourtant fait une demande d’accréditation en bonne et due forme, acceptée le mardi, puis refusée le mercredi. Pour ma part, je me disais (sans trop d’illusion et avec un brin de provocation) que ma carte « sport presse » dûment acquise (et payée à l’Union des journalistes sportifs de France) m’ouvrirait la porte de ce fameux entraînement « ouvert à la presse », le premier avec David Beckham. Je rentrais, tant mieux, je n’entrais pas, pas grave. C’était histoire de voir et de renifler l’ambiance autour de ce Camp des Loges où, il y a même pas 10 ans on venait à l’improviste le dimanche pour interviewer Daniel Bravo ou Pauleta, par exemple.

Et si : quelques autographes de Beckham pour les plus patients

Durant plus de deux heures, des fans un peu désabusés ont donc fait le pied de grue. Pas tout à fait pour rien, puisqu’ils auront pu apercevoir Sakho, Lavezzi, Matuidi et Leonardo passer en voiture et faire – vite fait – un petit coucou. Plus que Beckham – qu’ils doutaient pouvoir apercevoir – certains étaient venus pour « Ibra », comme ces touristes chinoises qui nous demandaient combien de temps cela allait durer avant qu’ils ne sortent, ou cette maman, dont le mari a joué au PSG en amateur, qui accompagnait son fils fan du PSG. Bernard, un ancien, plutôt rugbyman que footballeur, est venu jeter un œil. Pour Beckham, bien sûr, mais il aura fallu attendre longtemps : il est entré par l’entrée principale (et non par l’accès « joueurs » où tout le monde l’attendait) et est reparti après 17 h 30. Et là, surprise : il est venu à pieds et a signé des autographes. La classe ! Seuls les journalistes triés sur le volet par ce « nouveau PSG, plus fort mais plus distant », dont de nombreux japonais, quelques anglais et des français de médias nationaux (pas 150 comme annoncé, mais une petite cinquantaine – nous avons pu voir la liste), ont assisté à l’entraînement de la star anglaise.

Et si les supporters ont pu le voir après 4 heures d’attente, ce n’est pas grâce au club. C’est parce que la nouvelle recrue est un gentleman comme il y en a de moins en moins dans le football…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Pour acheter Le Trésor de Saint-Denis

Acheter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :