A l'ouest, du nouveau

Accueil » Presse » Comment #PSG pousse Saint-Germain aux oubliettes : Paris sans Germain

Comment #PSG pousse Saint-Germain aux oubliettes : Paris sans Germain

Sur Twitter

Articles

février 2013
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  

Mes tweets

Publicités

PSG oldPSG new

Faire du club de la capitale un club capital : tel est le credo des nouveaux investisseurs qataris du PSG. On ne saurait les en blâmer. Mais ce credo centré sur le P de Paris s’embarrasse mal du S et du G historiquement accolés au club depuis 1970.

On assiste donc depuis quelques semaines à la poussée vers les oubliettes de Saint-Germain. La ville « berceau » des rois de France ne sera bientôt plus le berceau d’un club aux ambitions mondiales.

Première étape : l’annonce d’un déménagement du Camp des Loges. Le centre d’entraînement historique du club, où les Saint-Germanois et plus largement Yvelinois et Franciliens pouvaient jusqu’il y a peu venir le mercredi assister aux entraînements et le dimanche aux décrassages, va quitter les abords de la forêt de Saint-Germain. C’est pratiquement une certitude au regard de ce qui s’est passé par la suite. D’abord l’annonce d’un retrait du Camp des Loges, ensuite des prétendants qui sont favoris à tour de rôle : Saint-Quentin-en-Yvelines, puis Poissy, puis Versailles…

Face à ce qu’elle croit être un effet d’annonce du style « Roland-Garros ou le circuit de F1 à Versailles », la municipalité de Saint-Germain-en-Laye refuse de croire que le club va quitter son berceau historique. Sûre d’elle, la mairie laisse dans un premier temps courir la rumeur, puis commence à se mobiliser, mais avec un brin d’arrogance : « Nous, on a l’avantage indiscutable de l’Histoire du PSG ».

Erreur, grave erreur, monsieur le maire : les nouveaux actionnaires du PSG se foutent royalement du passé d’un club qui n’a jamais tutoyé l’élite européenne… hormis un soir de mai à Bruxelles en 1996 avec une  Coupe des vainqueurs de coupe arrachée au cours d’un match terne face au Rapid de Vienne grâce à un coup franc d’un certain Bruno N’Goti dont peu se souviennent aujourd’hui.

Adieu le berceau…

A l’heure où j’écris ces lignes, Versailles est sur le devant de la scène pour accueillir le futur camp d’entraînement du PSG. Mais qui sait… En tout cas, Saint-Germain s’éloigne de plus en plus du PSG. Et ce n’est pas fini…

Pour preuve l’affaire du logo. Présenté en fin de semaine dernière, le nouveau logo d’un PSG new look qui fait le buzz (record d’audience pour Canal Plus lors de PSG-OM dimanche avec la première apparition de David Beckham sur la pelouse du Parc des Princes) évince ostensiblement Saint-Germain-en-Laye. Sur le précédent, en effet, Paris et Saint-Germain étaient à égalité de corps en haut du cercle bleu et rouge. Maintenant, Paris est en gros en haut et Saint-Germain en tout petit en bas.

Et puis le berceau situé sous la fleur de lys parisienne, en bas du logo, représentait évidemment Saint-Germain-en-Laye, qui vit naître notamment Henri II, Charles IX et Louis XIV. Il n’est plus là. Seule la fleur de lys subsiste.

Alors, oui, assurément, la volonté des nouveaux actionnaires du PSG est de faire un Paris sans Saint-Germain. Reste à trouver un nom qui colle avec les initiales : « Paris sans Germain » diront les plus ironiques. Mais ce pourrait être une prochain étape : PSG, Paris SportinG ou Paris Super Goal ?

Olivier Bassine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Pour acheter Le Trésor de Saint-Denis

Acheter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :