A l'ouest, du nouveau

Accueil » Posts tagged 'Poissy'

Archives de Tag: Poissy

16 titres de presse ancienne des Yvelines accessibles en ligne

16-titres-de-presse-en-ligne

Pour lire l’article de la Revue française de généalogie, cliquez sur l’image.

Seize titres de journaux versaillais ont été récemment mis en ligne. Les périodes de publication s’étalent de 1848 jusqu’à 1940. Il y a actuellement 31 titres de la presse ancienne des Yvelines consultables en ligne. Un chiffre qui devrait augmenter jusqu’à l’été 2018, avec neuf titres supplémentaires de Saint-Germain en Laye, Poissy, Viroflay, Rambouillet…

Faut-il craindre une crue centennale de la Seine ?

Crues Seine

Le niveau de la Seine est actuellement à 3,60 m au-dessus du zéro au niveau du pont de l’Alma à Paris. A partir de 3,20 m, la circulation est partiellement fermée sur les voies sur berges. Si le niveau dépasse 6,10 m au-dessus du zéro, ces voies sont totalement fermées, et à 8,10 m, trente et une stations de métro seraient inondées. Il faut savoir que la grande crue centennale de 1910 a atteint presque 9 m !

Et qui dit centennale, dit que cela peut arriver tous les cent ans. La dernière fois, c’était en 1910, faites le calcul…

Certes, les techniques actuelles de régulation des fleuves et rivières permettraient sans doute d’éviter d’en arriver là, mais il est fort probable qu’un jour, les riverains de la Seine en aval de Paris, au Pecq, à Poissy, à Maisons-Laffitte, à Bougival, à Croissy-sur-Seine, à Montesson, à Carrières-sur-Seine ou Carrières-sous-Poissy, et plus encore à Rueil-Malmaison (cfr carte), se retrouvent un jour les pieds dans l’eau. 850.000 Franciliens seraient concernés, de part et d’autre de la capitale.

Les spécialistes de la Direction régionale de l’environnement (DRIEE) sont formel : une crue de l’ordre de celle de 1910, voyant le débit du fleuve être multiplié par 10 (de 200 à 2000 mètres cubes/seconde), peut – doit même – se reproduire. Avec sans doute des niveaux moins élevés, du fait d’une meilleure maîtrise technique des débits, mais des conséquences économiques (métro et trains arrêtés, circulation automobile paralysée…) qui se chiffreraient à … 40 milliards d’euros !

Pas de panique, mais voici pour mémoire les secteurs inondables de Bougival à Carrières-sous-Poissy.

Crue autour St-Ger

©DRIEE Ile-de-France